Description du processus du Forum

Découvrez le processus du Forum des AMP en Méditerranée ..

 

En 2012, et pour la première fois en Méditerranée, plus de 300 acteurs clés concernés par le milieu marin se sont réunis à Antalya en Turquie pour partager leurs expériences, dialoguer et élaborer un programme commun de travail afin de faire progresser le réseau des Aires Marines Protégées de Méditerranée.

 

Issus de toute la Méditerranée, des représentants des institutions nationales chargées de l'environnement, de la pêche et du tourisme, des gestionnaires de terrain, des scientifiques, des organisations de la société civile, des acteurs économiques locaux ainsi que des institutions européennes, méditerranéennes et internationales ont échangés pour trouver ensemble des solutions aux enjeux de préservation de la biodiversité marine en Méditerranée tout en soutenant les économies locales.


Le Forum 2012 des Aires Marines Protégées en Méditerranée était une initiative conjointe du réseau des gestionnaires d’Aires Marines Protégées en Méditerranée (MedPAN) et de ses partenaires (Secrétariat de le CDB, WWF, UICN, Agence française des Aires Marines Protégées, Conservatoire du Littoral, ACCOBAMS, MedPartnership, CGPM, SAD, TUDAV), du Centre d’Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées (CAR/ASP), de la Direction Générale turque pour la Protection des Ressources Naturelles et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Turquie.


Tous les acteurs présents ont élaboré une Feuille de Route qui vise à appuyer la réalisation de l'objectif international fixé par la Convention sur la Diversité Biologique qui est de protéger 10% de la mer Méditerranée grâce à un réseau efficace d'AMP d'ici 2020. Cette Feuille de route invitait l’ensemble des acteurs des AMP (gestionnaires, décideurs, scientifiques, acteurs privés, société civile) à mettre en œuvre des actions clé au niveau local, national et méditerranéen pour obtenir des résultats structurants et pragmatiques.


Une version révisée de la Feuille de route de 2012 a été officiellement adoptée par les Parties contractantes de la Convention de Barcelone début 2016 afin de renforcer le Programme Régional de Travail des Aires Protégées Côtières et Marines approuvé en 2009 par la Convention de Barcelone, à Marrakech.


En 2016, une deuxième édition du Forum des Aires Marines Protégées de Méditerranée s’est tenue du 28 novembre au 1er décembre 2016 à Tanger, Maroc, pour faire le point sur la mise en oeuvre de la Feuille de route. Les participants ont débattu sur les questions cruciales auxquels font face les AMP : que reste-t-il à mettre en oeuvre pour conserver d’ici 2020 au moins 10% de la Méditerranée avec des AMP effectivement gérées et d’autres mesures spatiales de conservation ? Comment relever les défis qui se posent aux AMP dans une vision intégrée et à long terme?


Le Forum 2016 des Aires Marines Protégées en Méditerranée était coorganisé par le réseau des gestionnaires d’Aires Marines Protégées en Méditerranée (MedPAN), le Centre d’Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées (CAR/ASP), et le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification (HCEFLCD), en partenariat avec de nombreuses organisations nationales et internationales (UICN, WWF, Conservatoire du littoral, ACCOBAMS, Plan Bleu, Europarc Federation, AAMP, Ville de marseille, CEPF, CE & PNUE/PAM, Fondation MAVA, FFEM, Fondation Prince Albert II de Monaco, FAO-CGPM, MedWet, Tour du Valat, AGIR).

 

Les participants à ce 2e Forum ont publié la déclaration de Tanger qui servira à mettre à jour la Feuille de Route 2020 des AMP élaborée lors du Forum 2012 des AMP de Méditerranée d’Antalya. Cette déclaration a été publiée après que les participants aient passé en revue les progrès accomplis par les AMP au cours des quatre dernières années, discuté des défis restants à l'horizon 2020, examiné l'évolution récente des politiques maritimes mondiales, régionales et sous-régionales en lien avec l'approche écosystémique, le développement durable et le changement climatique, et considéré les recommandations émanant des différentes sessions du Forum.


La Feuille de Route a donc été mise à jour avec la prise en compte du cadre institutionnel actuel ainsi que l’ajout d’un nouvel objectif stratégique relatif au rôle des AMP en tant qu'outil de gestion de l'espace marin pour appuyer l'adaptation et l'atténuation des changements climatiques basées sur les écosystèmes. Des mesures opérationnelles clé seront également envisagées afin de renforcer et de contribuer à atteindre les objectifs de la Feuille de Route d'ici à 2020.


Le 3e Forum des AMP en Méditerranée se déroulera en 2020.


Les Aires Marines Protégées dont l’affaire de tous !