Actes du Forum 2012 des AMP

Les aires marines protégées sont l’affaire de tous ..

Le Forum 2012 des Aires Marines Protégées en Méditerranée s’est déroulé du 25 au 28 novembre à Antalya (Turquie). Il était organisé par l’association MedPAN et ses partenaires (WWF, IUCN, Agence des Aires Marines Protégées, Conservatoire du Littoral, ACCOBAMS, MedPartnership, CGPM, SAD, TUDAV), le Centre d’Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées (CAR/ASP), la Direction Générale pour la Conservation des Ressources Naturelles (Turquie) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Turquie.

 

L’évènement s’est conclu par l’adoption d’une feuille de route pour atteindre d’ici 2020 un réseau d’Aires Marines Protégées connectées, écologiquement représentatif, géré et suivi de manière efficace en Méditerranée.

 

Engager l’ensemble des participants à adopter une vision commune et à élaborer une feuille de route était l’ambition du Forum. Cette feuille de route, qui fait l’objet de la « Déclaration d’Antalya », initie une volonté de  coordination sans précédent en Méditerranée et identifie les actions qui doivent être menées par tous les acteurs investis au niveau technique et politique, à l’échelle locale, nationale et méditerranéenne, pour assurer la conservation à long terme des éléments clés de la biodiversité marine et soutenir le développement durable de la région.

Venus des 21 pays riverains de la Méditerranée et au-delà (33 nationalités représentées), ce sont plus de 300 acteurs clés des différents secteurs d’activités concernés par le milieu marin qui se sont retrouvés pendant 4 jours à Antalya pour partager leurs expériences : des gestionnaires d’aires marines protégées, des représentants des agences nationales de l’environnement, de la pêche, du tourisme et de l’économie, des scientifiques, des partenaires régionaux et internationaux, des acteurs économiques locaux, des ONG, des bailleurs de fonds.

 

C’est sur la base des conclusions et des recommandations de ce panel d’acteurs que la feuille de route a été finalisée au terme d’un large processus de concertation débuté en amont du Forum.

 

Toutes celles et ceux qui se sont investis dans ce processus de concertation peuvent se féliciter du beau succès que représente cette feuille de route, même si chacun conviendra bien sûr que le plus dur reste à faire : la feuille de route d’Antalya pose les jalons des actions à mener et des synergies à construire pour faire face aux enjeux des Aires Marines Protégées en Méditerranée.