Feuille de route des AMP en Méditerranée (mise à jour en 2016) | Forum
Feuille de route des AMP en Méditerranée (mise à jour en 2016)

Feuille de route élaborée suite au Forum 2012 des AMP et mise à jour après le Forum 2016 des AMP à Tanger ..

Cette feuille de route est le fruit d’un large processus participatif incluant l’ensemble des acteurs engagés sur les Aires Marines Protégées (AMP) méditerranéennes.


Elle a été élaborée en 2012 sous la coordination générale de l’association MedPAN et du secrétariat du CAR/ASP avec l’appui de deux consultants, David de Monbrison de BRL Ingénierie et Chedly Rais d’Okianos.
Elle a été mise à jour en 2016 sous la coordination générale de l’association MedPAN et du secrétariat du CAR/ASP avec l’appui d’un consultant : Arturo Lopez.

 

Le processus d’élaboration de la feuille de route a été mené dans une approche itérative. En amont du Forum 2012 des Aires Marines Protégées de Méditerranée qui s’est tenu à Antalya en Turquie du 25 au 28 novembre 2012, des contributions ont été sollicitées auprès du Comité de Pilotage du Forum, des membres et partenaires du réseau MedPAN, des principales institutions européennes, méditerranéennes et internationales, des agences et Ministères en charge des AMP (en particulier les points focaux du CAR/ ASP) et de l’ensemble des participants au Forum (scientifiques, gestionnaires d’AMP, représentants de la pêche, ONGs, bailleurs de fonds, ….).


La feuille de route a, dans un second temps, été enrichie par les résultats des discussions et des échanges qui se sont déroulés pendant le Forum. Elle a été approuvée par tous les participants lors du dernier jour du Forum.

 

La Feuille de route a été révisée en 2016, en tenant compte du processus d’évaluation à mi-parcours de la mise en oeuvre de la Feuille de route des AMP en 2016 et des recommandations issues du Forum des AMP de 2016 tenu à Tanger au Maroc du 28 novembre au 1er décembre 2016 avec des étapes opérationnelles clé inspirées de la Déclaration de Tanger du Forum de 2016, complémentaire à la Déclaration d’Antalya de 2012, pour améliorer et aider à atteindre les objectifs de la feuille de route de l’AMP d’ici 2020.

 

Un cinquième objectif stratégique lié au changement climatique a été ajouté à la Feuille de route; Le cadre institutionnel a également été mis à jour.

 

Elle ne constitue pas à ce jour un document engageant les pays de manière formelle mais elle permet de définir les étapes que les Etats méditerranéens, les organisations concernées et d’autres acteurs pourraient individuellement et/ou conjointement entreprendre, afin d’atteindre d’ici à 2020, les objectifs fixés pour le réseau des AMP en Méditerranée.